BPI : Le financement des TPE en question

Pour le SDI, il est impératif que le gouvernement intègre dans sa réflexion sur la BPI un volet TPE en matière de prêts et garanties.

Le constat est en effet accablant pour le système bancaire traditionnel :

– 41% des TPE affirme que leur partenaire bancaire privilégie les découverts en lieu et place de crédits de trésorerie

– le taux de financement de trésorerie d’une TPE ressort à 22% contre 4% pour un crédit classique

– les frais financiers d’une TPE sont 4 fois supérieurs à ceux d’une PME

Les TPE représentent pourtant le tiers de l’économie et sont structurellement les plus sensibles à la restriction d’accès aux crédits.

Les dispositifs mis en place par le précédent gouvernement (OSEO, FSI, CDC Entreprises) n’ont jamais été accessibles aux TPE. La BPI semble suivre le même chemin.

Interrogé par le SDI sur le dispositif de la Banque Publique d’Investissement (BPI), le Président de la République indiquait : « La BPI devra permettre l’accès au crédit des TPE ».

C’est pour satisfaire à cet engagement que le SDI a demandé à être reçu par Pierre MOSCOVICI.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin