Complémentaire santé obligatoire : une taxe pour les entreprises un recul pour les salariés des TPE

Au 1er janvier 2016, tout salarié devra être couvert par une complémentaire santé contractée par son employeur, y compris si ce dernier est un entrepreneur individuel.

Une bonne affaire pour les compagnies d’assurance, mais une nouvelle taxe à l’embauche pour les entreprises, accompagnée d’une diminution de la rémunération des salariés contraints de cotiser pour moitié au coût de la complémentaire, hors les options qui ne manqueront pas d’être développées pour disposer d’une couverture supérieure à celle imposée de base par la convention collective.

En trois ans, avec l’appui, voire sur l’initiative des partenaires sociaux, les complexités administratives et coûts induits par une embauche se sont multipliés : compte pénibilité, taxe sur le dialogue social, complémentaire santé obligatoire, durée minimale du travail de 24H/semaine.

Qui a parlé d’inverser la courbe du chômage ?

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin