L’accord compétitivité-emploi conduira à une forte baisse des effectifs des TPE

Les TPE représentent le tiers de l’emploi total du secteur privé.

Elles recourent 2 fois plus aux CDD que les entreprises de plus grande taille et la part de salariés à temps partiel y est de 1 sur 4 contre 1 sur 6 pour les autres entreprises, avec une moyenne hebdomadaire de travail de 17,6 heures.

Sur la base de ces constats, le SDI met en garde le gouvernement contre les conséquences catastrophiques pour l’emploi générées par la transcription pure et simple de l’accord du 11 janvier 2013, tant en ce qui concerne la majoration des charges sur les CDD que sur la mise en place d’une durée minimum de 24 heures par semaine sur les temps partiels.

Sans aménagement particulier pour les TPE, les conséquences de cet accord sur l’emploi au sein de cette catégorie d’entreprises seront immédiates et catastrophiques.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin