Les TPE prêtent à s’engager dans la bataille pour l’emploi sous conditions

La baisse des charges (y compris celles des travailleurs indépendants) financée par des réformes structurelles permettra de lancer une politique de l’offre, sans pénaliser la demande des ménages.

Dans ce contexte, les professionnels indépendants, artisans, commerçants, responsables d’entreprises de moins de 20 salariés qui représentent le tiers de l’emploi en France, se déclarent prêts à s’engager résolument dans la bataille pour l’emploi.

Le SDI rappelle ainsi que, à l’occasion de la mise en œuvre du « zéro charges » en 2009-2010, plus de 369.000 entreprises de moins de 10 salariés s’étaient saisi de ce dispositif.

Pour autant, le SDI souligne que ce dispositif n’avait donné lieu à aucune discussion préalable de nature administrative, ni négociations, au sein d’une instance telle que l’Observatoire des contreparties.

Le dernier pacte de même nature initié au sein de la branche de l’hôtellerie-café-restauration à l’occasion du passage au taux réduit de TVA laisse encore des souvenirs amers aux professionnels.

Si les TPE sont prêtes à s’engager dans la bataille pour l’emploi, l’ampleur de cet engagement dépendra directement de la simplicité du dispositif, de sa stabilité dans le temps, et de l’absence d’éventuels obstacles administratifs a priori, comme a posteriori.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin