Les TPE vent debout contre l’ingérence des syndicats dans l’entreprise

Le SDI dénonce la dénaturation par l’Assemblée nationale du projet de loi Rebsamen sur le dialogue social.

Qu’ils s’agisse des organisations patronales ou des syndicats de salariés, les TPE sont vent debout contre toute ingérence dans l’entreprise d’un membre quelconque des futures commissions régionales de représentation des TPE.

Le rôle de ces commissions doit être clairement perçu par les TPE comme une source d’information et un possible soutien, avec un accompagnement facultatif sur requête du chef d’entreprise.

En l’état, les commissions régionales de représentation des TPE sont le cheval de Troie des organisations syndicales face auxquelles un entrepreneur individuel se retrouverait sans recours ni contrepouvoir.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin