Manuel Valls : le SDI souligne l’urgence pour l’emploi et les TPE

Le SDI marque son soutien aux principes d’abaissement des charges des entreprises développé par le Premier Ministre lors de son discours de politique générale.

Le SDI souligne cependant que la baisse des cotisations d’allocations familiales des professionnels indépendants ne compense pas les 1,1 Mds d’euros d’augmentation de cotisations RSI effective depuis 2013.
Sur ce point, il s’agit à peine d’un retour à l’équilibre et non d’une baisse de charges pour ces acteurs économiques.

Le SDI milite depuis plusieurs mois pour la suppression des charges patronales sur les salaires au niveau du SMIC. Nous ne pouvons donc que nous réjouir de sa prochaine mise en œuvre. Au regard de l’urgence de la situation de l’emploi, le SDI regrette cependant que cette mesure ne soit pas effective plus rapidement.

Le SDI estime enfin la baisse de l’IS comme trop tardive.

Le SDI restera vigilant et impliqué dans la mise en œuvre des baisses de charges fiscales et sociales des professionnels indépendants et de leurs salariés.

La situation manifeste d’urgence, marquée par un pic historique du rythme des disparitions des TPE et PME en 2013, ainsi qu’un taux de chômage record, aurait cependant dû conduire le gouvernement à une mise en application beaucoup plus rapprochée des abaissements de charges sociales et fiscales.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin