Pour le SDI, la lutte contre le chômage passe par les TPE

Fortes de 2,4 millions d’unités implantées sur tout le territoire et fortement réactives à tout dispositif favorisant l’embauche, les TPE représentent un levier incontournable de lutte contre le chômage.

La prise de conscience de ce fait par les pouvoirs publics est un premier élément positif après la série de contraintes venues récemment pénaliser les recrutements dans les TPE, tel que le temps de travail minimum de 24H/semaine ou la faculté accordée à ce jour aux organisations syndicales de pénétrer dans les locaux des petites entreprises.

Selon la dernière enquête du SDI en date de mai 2015, dynamiser l’emploi au sein des TPE suppose :

  • concrétiser un niveau zéro charges pour les primo-employeurs par un fléchage d’une partie des fonds dédiés au CICE
  • assurer une sécurité dans l’hypothèse de la rupture d’un contrat de travail :

    • une sécurité juridique par un assouplissement des conditions et modalités de rupture
    • une sécurité financière par la mise en place d’un référentiel plafonné d’indemnités, lequel doit s’imposer aux juges, en cas de procédure prud’homale

Ces mesures urgentes proposées par le SDI représentent un tout cohérent susceptible de redynamiser l’emploi dans les TPE.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin