Résorber les fragilités des TPE liées à la crise du COVID

Vos idées

Faites nous part de vos propositions

Les propositions

3 réponses

  1. Le pass vaccinal va être une hécatombe pour l’événementiel, les séminaires, les hôtels etc.
    Il faut que le PGE soit abandonné

  2. Abandon du PGE , remettre le fond de solidarité, on meurt !!! Pas de reprise et ce depuis juin 2021 ainsi que lors du premier covid,
    augmentations de tout ce qui est de première nécessité pour vivre et travailler ( alimentaires, électricité, gaz, essence, fioul …)
    Tout le monde n’est pas en station balnéaire et/ou montagne !!!
    Plus les mesures covid ( pass sanitaire, pass vaccinal, télétravail, isolement etc.)
    les petits meurent !!!

  3. Corine a bien résumé notre situation.
    J’aimerai rajouter qu’une chute de la fréquentation de 20 à 30% peut aussi mettre en péril une entreprise. Attendre les -50% de CA ne correspond pas à la réalité d’un commerce de détail alimentaire d’hyper-centre comme le mien. Je ne peux pas pratiquer des marges qui me permettent de supporter une telle baisse de la fréquentation.
    Quant au site internet, quand La Poste a mis 10 jours à recevoir un accusé de réception et 3 semaines à répondre à la demande d’ouverture de compte pro pour l’envoi de colis , que la BNP a mis 3 mois à me fournir un contrat car elle aussi victime de restructurations… c’est pas par manque de bonne volonté de ma part si je dois finir par fermer boutique. La start-up nation c’est pas pour tout le monde et si il faut traverser la rue pour trouver du travail, il faudra pas que ça dure plus d’une journée : on n’a pas le temps d’attendre après l’assurance chômage.
    Colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le S.D.I est né en 1993 au constat de l’absence d’organisation patronale interprofessionnelle entièrement dédiée aux TPE, entreprises de moins de 20 salariés.