« Amortisseur Électricité » pour les TPE : chronique d’un fiasco annoncé !

electricity-gdd3bb9bd2_1920

Alors que les fournisseurs d’électricité, le gouvernement et la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) mettent la pression sur les entreprises pour le renouvellement de leurs contrats d’énergie, nul n’est en capacité à ce stade de mesurer l’impact de l’Amortisseur Électricité annoncé par le gouvernement voici bientôt un mois et de nouveau présenté aux parlementaires et fédérations professionnelles ce soir à Bercy.

Pour autant, Le SDI est le seul à s’être livré à un exercice de reconstitution de ce dispositif sur la base des calculs de Bruno Le Maire et le résultat est stupéfiant. 

Ainsi, à paramètres de consommation constants (base de 58mWh) et en tenant compte d’un prix de l’énergie passant à 800€/mWh (prix moyen annoncé par Bercy) en 2023 contre 100€/mWh en 2022, la facture de l’entreprise passerait de 4.118€ à 20.974,25€, Amortisseur Électricité déduit. 

Concrètement, ledit Amortisseur ne représenterait qu’une réduction de 14,1% de la facture, laquelle reste multipliée par 5 !

Ces données, transmises par le SDI aux trois ministères de Bercy (Économie, Transition énergétique et TPE/PME), n’ont fait l’objet d’aucun commentaire ni contestation à ce jour.

Dans ce contexte, « Inquiets » est un terme trop faible pour qualifier l’état d’esprit des professionnels concernés sur le terrain. « Désemparés » serait plus approprié. 

Il est d’une urgence absolue de clarifier, simplifier, et le cas échéant renforcer le soutien apporté aux TPE/PME face à ce choc énergétique venant s’ajouter aux difficultés de remboursement du PGE et dettes URSSAF, dont le cumul pourrait détruire des pans entiers de notre économie.

Un objectif clair ; un chiffre clair à l’instar du plafonnement à 130€/mWh annoncé par l’Allemagne est devenu indispensable, sinon vital.

Infographie sur l’Amortisseur Électricité réalisé par le SDI : http://sdi-pme.fr/wp-content/uploads/2022/11/Infographie-TwitterLinkedIn.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article