Gel des loyers : un dispositif à étendre aux loyers commerciaux !

pexels-rodnae-productions-8293778

Face aux augmentations du coût de la vie, une réflexion est en cours à Bercy concernant le gel de l’indice des loyers à usage d’habitation. Dans un contexte de baisse de la consommation et des difficultés financières rencontrées par les responsables de TPE, le SDI lance une alerte sur l’indice des loyers commerciaux (ILC) dont les deux composantes (inflation et coût de la construction) sont en très forte augmentation. 

Pour Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, le gel de l’ILC relève d’un impératif de court terme : 

« Depuis le début de l’année, la croissance est nulle, la consommation en chute libre et les marges des entreprises, notamment celles des commerces de proximité, sont en forte baisse en raison du prix des énergies et des matières premières. Dans ce contexte, le gel des loyers commerciaux constitue l’une des mesures à mettre en œuvre pour signifier à ces professionnels la prise en compte de leurs difficultés. A défaut, comme nous l’avions proposé en 2021 lors de nos échanges avec Bercy, l’interdiction de mise à la charge du locataire commercial de la taxe foncière due (en principe) par le bailleur constituerait une alternative opportune. 

Lorsqu’il est question de pouvoir d’achat, il convient de ne jamais oublier que, pour les 6 millions d’indépendants et responsables de TPE, leur rémunération est directement fonction de la santé de leur outil de travail. Or, à ce jour, près de la moitié de ces professionnels touchent moins qu’un SMIC et bien souvent beaucoup moins que ce salaire minimum. La question des leviers à activer pour renforcer le pouvoir d’achat doit concerner tous les citoyens selon leurs spécificités. »

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Partagez cet article