Hausse des taxes foncières : les locataires commerciaux demandent la fin d’une anomalie fiscale

pexels-cottonbro-3943722

Avec la suppression de la taxe d’habitation, la révision des valeurs locatives à la hausse, l’inflation et les besoins financiers des collectivités locales les taxes foncières flambent. Les bailleurs commerciaux sont en droit de faire peser la charge du paiement de cette taxe sur leurs locataires, une anomalie fiscale que dénonce le Syndicat des Indépendants et des TPE (artisans, commerçants, professionnels libéraux…)

Marc Sanchez, Secrétaire général du Syndicat des Indépendants et des TPE, déclare : « La taxe foncière représente une somme égale de 10% à 15% versée en plus des loyers par un commerçant à son propriétaire. En 10 ans, la taxe foncière a augmenté deux fois plus vite que les loyers commerciaux et la hausse s’accélère. » Bien que le SDI salue la récente décision du plafonnement des loyers commerciaux du gouvernement, Marc Sanchez dénonce « Les bailleurs commerciaux font prendre en charge par leurs locataires la taxe foncière qu’ils doivent en leur qualité de propriétaire. Il s’agit d’une anomalie fiscale ! Le SDI proposera dans le prochain PLF que le paiement de cette taxe soit du seul ressort du propriétaire. Il s’agit à la fois d’une mesure de justice fiscale mais aussi d’une incitation à la modération des loyers sur le long terme. Les coûts de location d’un local commercial figurent parmi les premières causes de la désertification des centres-villes et centres-bourgs. S’attaquer à cette problématique revêt un caractère d’urgence ! »

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Partagez cet article